Encore quelques mots pour vous

Solaris 191L’écriture a ses élans et ses creux de vague, ses phases, ses caprices. Depuis quelque temps, je me consacre à des textes longs et, en même temps, on m’en commande des courts. J’en avais écrit deux pour le cabaret « Lis ta rature » à Sherbrooke, sous le thème « Mise en demeure ». J’ai relu l’un d’eux au congrès Boréal et il vient de paraître dans le nouveau numéro de la revue Solaris sous le titre « Pour une littérature hors-la-loi ». J’y imagine les futurs problèmes légaux que devra affronter la littérature. Je vous le dis tout de suite: c’est un peu la faute de George R. R. Martin. Le texte est plutôt fantaisiste mais il y a un fond de vrai, comme c’est souvent le cas pour mes contes. Avec un peu de chance, vous trouverez Solaris #191 en librairie. Sinon, vous pouvez le commander ici (abonnez-vous par la même occasion, la revue en vaut la peine). C’est un joli numéro: je laisse Laurine Spehner vous en présenter les illustrations.

Et si le papier ne vous suffit pas, si l’envie vous prend de me voir et de m’entendre, vous pouvez me regarder conter « La vanette du futur » dans sa totalité, sans même avoir à vous lever. Vous trouverez la vidéo sur ma page « voix / images ». Dans ce cas-ci, comme c’est le cas pour toute bonne histoire de chasse, vous comprendrez que tout est vrai, du début à la fin…

# Les commentaires sont fermés.
    • Un roman, c'est comme le monstre dans un film d'horreur: tu déploies beaucoup d'efforts pour l'achever, puis il se… https://t.co/MHVwvgOwOE
      18/02/2019 14h58
    • Le prochain roman s'en vient: _Le Saint Patron des plans foireux_, parution prévue le 4 avril chez Alire. Un avant-… https://t.co/qMHNP7ZGDE
      18/02/2019 14h53
    • Il reste un peu de place pour le labo du 23 février (atelier d'écriture d'une journée sur l'intrigue et l'intérêt)… https://t.co/NPlDqIpncZ
      14/02/2019 13h21