critiques

Vous trouverez ici un survol des critiques, entrevues et commentaires en tous genres ayant trait à Une fêlure au flanc du monde. Cliquez sur le nom de la publication pour lire l’article en ligne, lorsque celui-ci est disponible.

« Non contents de ressusciter l’oralité traditionnelle, les jeunes conteurs en renouvellent les formes pour l’adapter aux thèmes contemporains. Un de ceux-là, Éric Gauthier, a aussi réussi à transposer tout son humour et son inventivité dans son premier roman, Une fêlure au flanc du monde. Son héros, Malick, c’est l’anti-Harry Potter. »
– Martine Desjardins, L’actualité

« Une fêlure au flanc du monde décrit en outre avec une redoutable efficacité le processus par lequel les sectes endoctrinent leurs membres et séduisent leur entourage. Au point où, tout comme Hubert et plusieurs personnalités de la ville, le lecteur est tenté de se laisser convaincre. »
– Patrick Rodrigue, La Frontière

« Une fêlure au flanc du monde est un étonnant roman rempli d’humour et de magie noire, truffé de savantes références aux sciences occultes (vous apprendrez, entre autres, ce qu’est un égrégore). »
– Marie-Claude Fortin, La Presse
(avec aussi une mention dans cet article)

« [...] Il en résulte un très bon roman qui plaira à coup sûr aux amateurs de fantastique! »
– François Martin, Le libraire (magazine entier en format PDF)

« [...] Angoissant et enchanteur. »
– Paul Jacques, Le Clap (magazine entier en format PDF)

« [...] à la place d’un combat apocalyptique entre le Bien et le Mal où se jouerait le sort de l’univers, Gauthier offre aux lecteurs un affrontement entre quelques individus aux ego disproportionnés; une histoire humaine, en somme. »
– David Dorais, Le Devoir

« Unissant les techniques du conte et l’univers du fantastique, Éric Gauthier en est arrivé à une écriture captivante qui devrait séduire un large bassin de lecteurs. »
– Matthieu Petit, Voir (Estrie)

« Avec un talent manifeste, l’auteur parvient d’ailleurs à nous faire adhérer à ce Québec à la fois réaliste et surnaturel. Le roman témoigne en outre de la fascination de Gauthier pour l’occulte et le paranormal, regorgeant d’informations sur ces deux sujets. »
– François Martin, Solaris (#169)

« Et que dire du style? Des mots d’humour côtoient un vocabulaire précis, descriptif sans exagération. La focalisation sur Malick et les répliques de ce personnage sont remplies de traits d’esprit qui font sourire. »
– Geneviève Fournier-Goulet, Brins d’éternité (#22)

« Éric Gauthier est l’auteur de ce bijou. Un roman assez volumineux, 525 pages, mais qui se lit rapidement. Aucune longueur, aucun moment mort. »
– Pat Isabelle, sur son blogue Le temps des passions

« Éric a une plume propre à lui, bien développée et qui démontre une maîtrise de la prose comme on en voit rarement dans le premier roman d’un auteur. Une fêlure… est un récit bien mené, original et captivant. »
– Alexandre Lemieux, sur son blogue Fortrel.net

« L’ensemble de l’ouvrage est souvent très didactique: dommage pour une œuvre qui cherche à plonger creux dans les univers mystérieux qui se logeraient dans les failles du «monde réel». [...] notons tout de même la volonté de l’auteur de faire d’Une fêlure au flanc du monde une construction complexe [...] »
– Jean-Philippe Bergeron, Ici

« [...] Éric Gauthier nous met en présence de magiciens de camps opposés, mais il allie à cet antagonisme classique un souffle digne des plus grands polars. »
– Guillaume Cloutier, libraire (Librairie Monet)

« L’histoire se tient bien, l’écriture est agréable, et très lisible pour l’européen francophone, qui devinera facilement le sens des expressions québecoises. »
– Mureliane, sur le site Chroniques de l’imaginaire

« Personnellement, j’ai bien aimé ma lecture de ce roman; du bon fantastique léger et urbain, peuplé de personnages sympathiques et originaux, avec une intrigue bien menée, et une conclusion parfaitement satisfaisante ne laissant aucun fil pendre inutilement. »
– Hugues Morin, sur son blogue L’Esprit Vagabond

Ce livre est la preuve qu’on peut publier du fantastique au Québec sans tomber dans le gore, les perversions et le sexe à outrance [...].
– Geneviève Blouin, sur son blogue La plume et le poing

« Même si les rituels magiques ont une place importante dans le roman, c’est le côté humain qui prend la première place. Le personnages sont développés à la perfection et leurs relations sont évoquées avec profondeur et réalisme. »
– Frédéric Raymond, sur son cryptonomiblogue

« Une lecture passionnante que je recommande à tous, sans exceptions. »
– Vincent G.-C., sur son blogue Le territoire F

Malick est un personnage qui lui-même sait manier un public et jouer de la dérision de manière savoureuse.
– le Déréglé temporel, sur son blogue Temps et fiction

[Une flure au flanc du monde]
[agrandir l'image]
2008, Alire
illustration par Jacques Lamontagne
ISBN-13: 9782896150304

Lauréat du prix Boréal
Finaliste aux prix Aurora et Jacques-Brossard

[dernières nouvelles]

Pour commander:
Vous pouvez commander ce roman en librairie (au Québec ou en France) ou directement de l'éditeur par Internet, téléphone, télécopieur, ou par la poste; ou encore, via livresquebecois.com, Renaud-Bray, etc...

[autres livres]